Lidia Kostanek - céramique contemporaine

Madone Noire

LK > sculpture 2018 > Madone Noire

Madone noire 1 - terre enfumé, 28 x 40 cm, 2018 © Lidia Kostanek
Madone noire 2 - terre enfumé, 24 x 37 cm, 2018 © Lidia Kostanek

…………………………
Madones Noires
Ces sculptures murales sont inspirées dans leur forme par les masques du corps utilisés pendant les danses rituelles chez de nombreuses ethnies africaines ; où les danseurs masculins interprètent le fardeau de la grossesse et de l’accouchement lors de cérémonies associés à la fertilité et lors de rites d’initiation.

La Madone Noire "La Vierge Noire de Czestochowa" est une icône de la Pologne catholique.
Le tableau pour les fidèles, est d’abord un tableau marial : il représente moins l’idée de l’Hodigitria (comme le voudraient les théologiens) que le personnage de Marie, la mère et la confidente, la protectrice des hommes.
Au cours des siècles, la Vierge est proposée par l’Église aux femmes comme modèle de vie. Humilité, obéissance, dévotion et autres qualités considérées comme typiquement mariales sont érigées en vertus que les femmes se doivent de respecter et d’exercer. Le modèle marial s’articule essentiellement autour de deux axes principaux : la virginité et la maternité.
Ce modèle est toujours très respecté dans la société polonaise contemporaine…

Les masques du corps "Madone Noire" essayent de désacraliser le modèle de la maternité idéalisé : pur, doux, beau et innocent ; omniprésent dans la culture populaire, dans les médias, sur les réseaux sociaux…
Les "Madones Noires" sont plus proches de "Venus" - personnage archétype de la femme liée à la nature et à fertilité.
Elles sont faite en terre enfumée, foncées comme le sol fertile, comme le terreau. Elles sont sauvages, animales et puissantes.